Mise à jour au 29 Mars 2020 17h.

Appelez-nous au 01.45.08.18.87 pour toutes questions, nous sommes là pour vous aider à organiser les funérailles dans les meilleures conditions malgré les circonstances.

 

 

L’épidémie de Coronavirus – Covid19 a des impacts nombreux sur l’organisation des funérailles. Voici les cinq points les plus importants :

  • Pompes Funèbres 1887 comme la plupart des pompes funèbres restent ouvertes pour aider les familles
  • Nous organisons les funérailles à distance si vous le souhaitez pour éviter de vous mettre en danger
  • Les enterrements et crémations ont lieu malgré le confinement
  • Peu ou pas de cérémonie pendant le confinement, pas de possibilité de reporter les funérailles mais possibilité de faire une cérémonie plus tard
  • Mise en bière immédiate en cas de décès des suites du Coronavirus

Confinement et organisation de funérailles

Le peu de contacts avec d’autres et l’épidémie sont anxiogènes, si vous avez des questions sur l’organisation d’obsèques ne les gardez pas pour vous : appelez-nous, nous pourrons vous renseigner.

Le confinement décidé le 16 Mars 2020 vise à réduire les contacts physiques entre personnes pour ralentir l’épidémie en France. Nous vous proposons donc deux solutions pour l’organisation des funérailles :

  • Organisation à distance au téléphone et sur Internet : nous réglons ensemble les funérailles au téléphone et vous conseillons, vous avez les visuels des cercueils, urnes et fleurs sur internet. Ainsi nous évitons tous contacts et vous évitons de vous déplacer.
  • Rendez-vous à l’agence centrale : nous vous recevons à l’agence située au 7, rue Bertin Poirée 75001 Paris pour l’organisation de funérailles pour toute l’Ile-de-France sur rendez-vous pour éviter que vous ne croisiez d’autres familles et pour gérer au mieux le risque sanitaire

Si vous souhaitez venir en agence, pensez à remplir l’attestation de déplacement et de cocher la deuxième case : « Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées » (vous pouvez indiquer à la main Pompes Funèbres à côté).

Restrictions pour les funérailles pour les personnes décédées mais non atteintes du Coronavirus

Du fait du confinement, aucun rassemblement n’est autorisé. Pour les quelques points de rencontres pour les très proches, pensez à respecter les gestes barrières spécialement vis-a-vis du personnel qui fait de son mieux mais qui est en première ligne.

Cela signifie concrètement que les enterrements et les crémations ont lieu mais que presque aucune cérémonie n’est possible :

  • Cérémonies religieuses dans les lieux de culte : l’arrêté du 15 Mars prévoit l’interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes dans les églises sauf pour les funérailles, néanmoins pour des raisons de santé publique la plupart des cérémonies sont limitées aux très proches, en accord avec le célébrant. Il est toujours possible de réaliser  une toilette rituelle.
  • Cérémonies civiles au crématorium et funérarium : Tous les crématoriums et funérariums restent ouverts étant donné leur mission de service public. Plus aucune cérémonie civile dans les crématoriums et les funérariums.
  • Cérémonie au cimetière : Chaque cimetière a sa propre règle. Certains cimetières acceptent la présence de la famille très proche, la plupart des cimetières limitent à 5-10 personnes et aux moins de 70 ans les présents. Beaucoup de cimetières interdisent la présence de célébrant.
  • Départ du funérarium ou de l’institut médico-légal : selon les lieux, fermeture du cercueil sans famille ou comité très restreint (5 personnes). Il n’est plus possible de procéder aux toilettes ni à l’habillage à l’IML de Paris.

Cette situation est prévue pour durer un mois au moins. Il n’est donc pas possible de repousser le jour de l’enterrement ou de la crémation pour pouvoir faire une cérémonie classique.

Il faut donc au maximum respecter le délai légal de 6 jours ouvrés pour ne pas engorger les infrastructures funéraires.

Il sera possible d’organiser une cérémonie une fois le temps du confinement passé. Pensez à nous en parler et nous pourrons vous assister.

  • Dans le cas d’une crémation, la remise de l’urne funéraire peut être faite dans l’année suivant la crémation. Cela pourra donc être un bon moment pour se retrouver et évoquer le défunt. De nombreux crématoriums (ex : Père Lachaise) ont prolongé la durée de gratuité de conservation de l’urne pendant la période de confinement.
  • Dans tous les cas, il est possible de louer une salle avec un maître de cérémonie et d’organiser un temps d’hommage et/ou de retrouvaille – cocktail dans le futur. Nous avons l’habitude d’organiser ces moments et vous aiderons à le faire.
  • Il ne sera en revanche pas possible de prévoir ces moments dès maintenant car le risque de prolongation de la période de confinement est trop grand et les annulations trop probables

Deuil Coronavirus

La perte d’un proche est souvent un moment difficile. La cérémonie est un moment qui peut aider à avancer. Le fait d’être privé de cérémonie funéraire est une difficulté supplémentaire. Le fait d’être confiné et très seul dans un moment où l’entourage joue un rôle central est encore plus compliqué.

Si vous êtes confronté à un décès, demandez à vos proches de vous appeler régulièrement, ils comprendront et seront heureux aussi de vous épauler alors qu’ils ressentent le même sentiment de solitude du fait du confinement.

Si vous connaissez une personne qui souffre d’un décès, appeler la régulièrement, prenez des nouvelles, si vous habitez à proximité, aidez la dans ses tâches quotidiennes (courses,…).

De nombreuses associations ont un service d’écoute et d’accompagnement au téléphone pour les personnes en deuil. Demandez-nous les contacts.

Organisation d’obsèques : mort du Coronavirus

Pour les décès faisant suite au Coronavirus, l’organisation est celle des maladies contagieuses :

  • Le Certificat de décès comprendra des annotations indiquant l’obligation de mise en bière immédiate, l’interdiction de soins funéraires et de don du corps
  • Concrètement, il est interdit de transporter le défunt ailleurs que là où il se trouve tant qu’il n’a pas été placé dans un cercueil fermé, opération qui doit être faite le plus vite possible (à livraison du cercueil, souvent dans la journée maintenant que nous nous sommes organisés)
  • Le défunt est placé en housse hermétique puis en cercueil simple par des personnels habilités et équipés
  • Toilette funéraire et soins de conservation sont interdits
  • Les règles de présence de police ne changent pas
  • Les transports après fermeture du cercueil en France sont autorisés sans restriction supplémentaire, pour les décès en maison de retraite ou à domicile il est donc possible de transférer le cercueil fermé au funérarium le plus proche (il reste encore de la place dans les funérariums à la fin mars)
  • Les rapatriements à l’étranger sont possibles dans de très rares pays (Israël notamment était possible à fin mars). Le pays de destination doit accepter les rapatriements sans soins de conservation, sans certificat de non-épidémie et bien sûr il faut qu’un moyen de transport soit maintenu vers ces pays (beaucoup de lignes d’avion sont fermées jusqu’à nouvel ordre).

Notes pour les professionnels :

  • Note pour les médecins sur le certificat médical :
    • Il ne faut pas cocher oui pour les cases « obstacle médico-légal » ni pour « cercueil hermétique », la loi prévoit un cercueil simple.
    • Si vous avez un doute sur la cause de décès n’hésitez pas à cocher la case fermeture immédiate en cercueil simple pour ne pas faire prendre de risques aux soignants et aux autres personnes qui seront en contacts avec le défunt.
  • Note pour les personnels d’EHPAD :
    • Appelez le plus vite un médecin, nous ne pouvons rien organiser tant que le certificat médical n’est pas fait, la fermeture est une course contre la montre difficile pour les pompes funèbres, nous faisons le maximum mais aurons besoin de votre aide.
    • Si vous êtes en possession d’autres papiers (pièce d’identité du défunt, extrait d’acte de naissance du défunt, livret de famille du défunt) envoyez les nous.
    • Nous devons apporter le cercueil dans la maison de retraite mais pouvons adapter l’endroit par lequel nous arrivons pour ne pas ajouter de stress pour les résidents, guidez-nous.
    • La police doit être présente à la fermeture, nous nous en chargeons.
  • Note pour les élus de mairie :
    • Demandez à vos personnels d’état-civil d’accepter de faire TOUTES les démarches à distance : réception des démarches et renvoie des papiers définitifs. De nombreuses mairies ont mis cela en place, cela permet d’éviter des déplacements et des contacts inutiles et dangereux et permet aux équipes de rester mobiliser sur les transferts de défunts COVID plutôt que sur les aller-retour en mairie.
    • Communiquez un téléphone de permanence, visible sur votre site Internet, disponible 24h/24 et 7j/7 pour faire des autorisations de fermetures de cercueil et des autorisations de transport après mise en bière la nuit et le week-end en cas de décès COVID

Merci à tous les professionnels qui rendent les choses possibles.

Faites-vous aider

Appelez-nous au 01.45.08.18.87 pour toutes questions, nous sommes là pour vous aider à organiser les funérailles dans les meilleures conditions malgré les circonstances.

 

Modifications :

16 Mars : Ajout des règles de confinement

17 Mars : Ajout de l’exception au droit de rassemblement de plus de 20 personnes dans les lieux de culte par arrêté du 15 Mars

19 Mars : Ajout sur les rapatriements internationaux

29 Mars : Mise à jour avec toutes les nouvelles informations de mises en place effectives de solutions face aux décès fréquents du Covid-19